• +213 (0) 661 514 661
  • +213 (0) 23 33 27 23
  • ittissal@sudagral-dz.com
  • * Nouveau télécharger l'application SAG 2019
 

L’autosuffisance alimentaire est l'un des principaux objectifs de la politique agricole prônée par l’Algérie dès les premières années de l’indépendance. Le sud de l’Algérie réunit toutes les conditions pour garantir une agriculture performante : il y a la terre, l’eau et la lumière, trois éléments essentiels pour l’agriculture.


Plusieurs réformes et réorganisations du secteur de l’agriculture depuis 1962 ont conduit à la satisfaction de la demande nationale en produits agricoles de base et ont fait qu'il contribue fortement à la croissance économique de notre pays.


Les politiques agraires successives misent sur les énormes potentialités de l’agriculture dans les régions sud du pays, où les rendements sont de deux à quatre fois supérieures à ceux des régions nord et du littoral.


L’agriculture saharienne et steppique recèle d’importantes potentialités, notamment la superficie agricole totale qui dépasse les 20 millions d'hectares dans les wilayas du sud avec une production estimée à 618 milliards de dinars en 2016, soit 20% de la valeur de la production nationale. La production de céréales dans le sud dépasse les 2 millions de quintaux annuellement, alors que celle de légumes frais avoisine les 28 millions.


Actuellement plusieurs régions du pays sont approvisionnées en fruits et légumes à partir de Biskra, d’El-Oued, Ouargla, Adrar, Ghardaïa et Laghouat entre autres, notamment en hiver.


Les pouvoirs publics interviennent à plusieurs niveaux à travers le soutien des semences fourragères, soutien à la mécanisation spécialisée, soutien à l'irrigation, aux engrais … Mais aussi à travers des investissements structurants :


• Le Sahara compte aujourd’hui une vingtaine d’aéroports dont plusieurs assurent des liaisons internationales,
• Existence d’Université au niveau des Wilayate de Biskra, El Oued, Ouargla, Ghardaïa, Laghouat, Adrar, Tamanrasset…,
• Capacités institutionnelles de recherche/développement renforcées, pour l’agriculture : INRAA, ITDAS, CDRAS, CRSTRA, INPV, INSID…
• Développement des réseaux électriques et de télécommunications au même titre que les régions du nord du pays.